Le Bain Turc d’Ingres : étrangement, un tableau de vieillesse…

ingres-le-bain-turc

Le Bain turc est un tableau de forme ronde conservé au Musée du Louvre. Il représente des femmes lascives, dénudées dans le bain du harem turc. Vision de l’orient fantasmé, le tableau montre des femmes en train de jouer de la musique en attendant nonchalamment la sultane.

Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) est un peintre néoclassique qui peignit de nombreuses personnalités de son époque, des scènes mythologiques, des scènes orientalistes… Quand il signe ce tableau érotique en 1862, l’artiste est déjà au bout de sa vie mais est encore intéressé par des sujets que son époque jugeait frivoles ou même contre les bonnes mœurs. Il signe néanmoins en ajoutant la mention, à l’âge à 82 ans. Il ajoute d’ailleurs en 1867 qu’il a toujours « tout le feu d’un homme de trente ans » ! Pour la réalisation, Ingres n’utilisa pas de modèles vivants mais seulement des croquis dessinés pendant sa longue carrière, on y retrouve les positions de personnages d’autres tableaux. On notera aussi que les femmes sont poétiques mais pas toujours parfaitement réalistes dans leurs proportions physiques. Le dos de la femme au premier est par exemple démesurément long.

Le tableau entra au musée du Louvre en 1911, offert par un groupe de mécènes de la société des amis du Louvre après avoir essuyé deux refus du Conseil du Musée qui devait trouver l’œuvre trop légère.

  • ingres-le-bain-turc