La Bible, un livre au milieu de plusieurs religions

bible

Deux grandes religions monothéistes, le judaïsme et le christianisme, sont considérées comme des religions du Livre car elles sont fondées sur la Bible, un texte défini et pérenne contrairement à une tradition orale qui peut être dénaturée.

Pour les juifs, la Bible hébraïque, rédigée principalement en hébreu, contient trois ensembles de livres :

-       la Torah (la loi), appelée aussi le pentateuque car il contient cinq livres,

-       les Nevi’im ou livres prophétiques,

-       les Ketouvim ou autres écrits.

Assez schématiquement, les chrétiens considèrent la Bible hébraïque comme leur Ancien Testament auquel s’ajoute le nouveau testament que les juifs ne reconnaissent pas. Ce nouveau testament contient :

-       les quatre Evangiles (selon Mathieu, Marc, Luc et Jean),

-       les Actes des Apôtres,

-       des épîtres (lettres),

-       l’Apocalypse.

Pour les chrétiens, la Bible varie cependant dans sa composition. Les protestants prennent en compte 66 livres au total contre 81 pour les orthodoxes d’Ethiopie.

De même, le rapport au Livre diffère. Si les protestants ont toujours insisté pour que le pratiquant ait un rapport direct au Livre, les catholiques ont eux attendu le XXe siècle pour permettre et encourager les fidèles à se plonger dans le texte, le prêtre servant d’intermédiaire.

Les exégètes, qui étudient les textes sacrés, continuent à étudier la Bible, à la traduire et à mesurer son degré de véracité historique.

La Bible est le livre le plus répandu au monde. On estime que 6 milliards de Bibles ont été imprimées à ce jour.

  • bible