Les métamorphoses d’Ovide

Daphné_Apollon_Bernin

Ovide (-43, 17 AP JC), fut un auteur latin particulièrement fécond qui laissa de nombreux écrits comme l’Art d’aimer ou encore les Métamorphoses. C’est dans ce dernier ouvrage, qu’Ovide raconte l’ensemble de la mythologie hérité des grecs, de l’origine du monde à l’avènement de l’empereur Auguste. A travers 15 livres et 12000 vers, il décrit poétiquement les histoires des dieux latins en inscrivant l’histoire de Rome dans leur suite logique.

Immense source d’inspiration pour les artistes des deux millénaires suivants, les Métamorphoses  sont à l’origine d’une quantité importante d’œuvres dans plusieurs disciplines :

- En peinture, on peut retenir les nombreux tableaux de Rubens, qui évoquent les mythes racontés par Ovide : Vénus et Adonis, Jupiter et Callisto, …

- En sculpture, un chef d’œuvre du Bernin, conservé à la galerie Borghèse à Rome montre le mythe de Daphné et Apollon, au moment précis où Daphné se transforme en lauriers lorsqu’Apollon se saisit d’elle après l’avoir longuement poursuivie.

- Enfin, en musique également, de nombreux compositeurs trouvèrent de l’inspiration à la lecture d’Ovide, Gluck dans son opéra Orphée et Eurydice.

Ces mythes étaient souvent pour les artistes un prétexte pour créer plus librement. On peut penser à l’exemple de la peinture religieuse qui, assez contrôlée autrefois, ne permettait pas de montrer beaucoup de nues ou d’histoires légères. Sous couvert de mettre en images la mythologie du poète, les artistes pouvaient alors s’exprimer pleinement selon leurs envies.

  • Daphné_Apollon_Bernin