Le dernier prix Goncourt

Au revoir la haut

Le dernier prix Goncourt a été attribué en novembre 2013 à Pierre Lemaître pour « Au revoir là-haut ». Ce prix littéraire qui récompense un ouvrage d’expression française est le plus prestigieux en France et le plus ancien. Il a été créé par le testament d’Edmond de Goncourt en 1896. Le jury des personnalités littéraires qui choisit l’heureux élu se rassemble chaque année au restaurant Drouant à Paris afin de rendre leur verdict. En 2013, le jury, sous la présidence d’Edmonde Charles-Roux, a récompensé un roman qui nous parle de deux démobilisés de la Grande Guerre à une date anniversaire. L’auteur conte l’histoire de deux soldats qui ont eu leur lot de souffrances pendant les combats et qui se sentent exclus par la France victorieuse bien pensante. Ils organisent alors dans un pays traumatisé par quatre ans de violence et de privation une grande escroquerie qui remet en cause les fondements moraux de la patrie.

L’obtention du prix Goncourt est l’assurance d’un succès en librairie pour un écrivain et de nombreux tirages pour un éditeur. On estime que dans les huit semaines suivant la remise du prix, l’éditeur peut compter sur un revenu d’au moins trois millions d’euros. Il ne peut cependant s’obtenir qu’une seule fois dans la vie d’un auteur.

  • Au revoir la haut