Quel danger à passer une radiographie?

radiographie

La radiographie, procédé inventé en 1892 par le physicien allemand Wilhelm Röntgen qui en réalise le premier cliché, permet d’obtenir des images en deux dimensions par rayonnement X. Simplement, des rayons X sont envoyés à travers le corps du patient puis récupérés derrière lui sur un plaque spécifique qui permet d’obtenir une image détaillée des zones traversées. Les rayons sont effectivement retenus différemment selon les types de tissus – graisse, muscles, os, etc. … – qui les filtrent. Ces rayonnements X, ionisants, peuvent à forte doses provoquer des radiodermites (lésions de la peau ou d’une muqueuse) qui n’arrivent jamais chez le patient chez qui l’on ne fait qu’un simple diagnostic.
Il pourrait exister néanmoins des effets secondaires même à faible exposition qui ne seraient visibles que beaucoup plus tard et qui pourraient même contribuer à l’apparition de taches ou de cancers. Rassurez-vous, rien n’a pour le moment jamais été formellement mis en lumière ! A faible dose l’organisme est capable de réparer les dommages qui auraient été faits en quelques heures au maximum. Les rayonnements cosmiques que nous recevons continuellement du soleil ou d’autres galaxies sont ainsi en doses suffisamment petites pour que notre corps soit capable de réparer pratiquement instantanément les lésions éventuelles.

  • radiographie