Les plus grands champions de boxe anglaise

mohamed-ali

La boxe existait depuis l’antiquité. Dans le Jeux Olympiques, le pugilat était une discipline, ancêtre de la boxe que nous connaissons aujourd’hui. L’empereur Théodose interdit sa pratique en 392. Il faudra attendre le XVIIe siècle pour entendre à nouveaux parler de combats de pugilat. Ils sont alors clandestins, sans règles précises et objet de paris d’argent.

Au XIXe, la boxe devient peu à peu plus officielle. Des règles, dites du marquis de Queensberry, sont imposées en Angleterre : les combats sont limités à trois minutes, les adversaires doivent porter des gants, on ne peut frapper un homme à terre,…

La boxe, anglaise, où seuls les poings permettent de frapper, redevient ensuite discipline olympique en 1901. C’est, jusqu’à nos jours le seul sport de ce type à y être admis.

Le plus grand boxeur des temps modernes est sans doute Mohamed Ali de son nom de naissance Cassius Clay. Véritable icône, il combattit dans la catégorie des poids lourds et remporta la victoire 56 fois sur 61 dont 37 par KO (Knock out). Son plus grand rival fut Joe Frazier, qui contre Mohamed Ali, offrit les beaux spectacles de boxe anglaise et qui fut d’ailleurs le premier à le battre d’ailleurs. Les gants qu’il a utilisé dans un combat contre Frazier sont en vente ces jours-ci au prix d’entrée de 125 000 dollars !

En France, on se souvient de Marcel Cerdan, amant d’Edith Piaf, qui fut champion du monde en 1948 et que l’on surnommait « le Bombardier de Casablanca » et « l’Homme aux mains d’argile ».

  • mohamed-ali